Fièvre acheteuse

Aujourd’hui à cause (grâce?) aux mesures sanitaires, c’est la plaie pour faire les boutiques. Entre l’essayage impossible parce que la cabine est condamnée, les fringues qui doivent sécher dans un local avant la remise en rayon et le masque obligatoire, l’expérience shopping tourne vite court. Du coup, Val’ fait de sacrés économies. Enfin… sauf quand elle fait une virée dans sa librairie de quartier.

Et comme en plus, la médiathèque a (enfin) ouvert ses portes, le stock de livres à lire devient une vraie grosse grosse pile !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s