Comment Val’ est devenue (un peu) geek sur les bords

Val’ n’est pas un « millenial ». En fait, Val’ est un peu trop vieille pour en être un. Mais au fur et à mesure, elle est devenue une sorte de petit geek, ce qui ne manque pas de l’étonner…

Au début…

Dans la maison de Val’ il y avait un (très) gros ordinateur. Un Amstrad blanc-jaune, avec un écran noir et des caractères verdâtres sur l’écran. L’engin était installé dans un bureau au 3e, il servait aux parents de Val’ pour « la compta » et plein d’autres tâches pas marrantes qu’une simple calculette ne pouvait pas faire.

Une grosse imprimante crachait des tas de feuilles de papiers perforées sur les côtés, et l’ordinateur avalait des tas de disquettes noires et platesGeek1

Geek2

Évidemment, il était tout à fait défendu à Val’ et sa petite sœur de toucher à la bête. Mais parfois, quand elles avaient été très (mais vraiment) très sages (et que la compta était expédiée rapidement) on leur ouvrait un programme.

Un jeu « Lemmings » avec des petits bonhommes qu’il fallait emmener de gauche à droite vers la sortie. C’était même curieux de jouer sur un ordinateur. Jouer ? On n’avait pas idée…

… puis Val’ a eu 18 ans…

Geek3

et le permis (youpi !)

Entre temps, le gros Amstrad avait été remisé au placard. Un ordinateur plus petit était installé au rez-de-chaussé dans le bureau paternel. Il était disponible pour envoyer depuis le mail familial des messages électroniques aux cousins américains.

A 18 ans, Val’ pouvait écrire à des potes depuis une boîte mail. (Aujourd’hui elle gère ses 4 ou 5 boîtes perso, sans parler des boîtes pro…)

Pour se connecter il fallait allumer un modem. Et prier pour que la connexion fonctionne. Télécharger des trucs ? Trop long. Ou alors pour les grandes occasions. Une photo à Noël envoyée depuis l’Amérique. Exceptionnel !

Le permis, le mail et un portable

Geek4

Un petit peu plus tard, Val’ s’est lancée dans les études. Dans son appartement elle n’avait pas d’ordinateur, pas de télé mais une radio et… un téléphone portable.

Il était chouette, avec son écran vert et « snake » pour passer le temps.Comme son forfait a évolué rapidement, Val’ a même pu envoyer des SMS ! (enfin pas trop, c’était limité)

Les mamies face à l’écran

Comme l’Amérique c’est loin, l’ordinateur s’est révélé bien pratique pour une des mamies de Val’ qui pouvait parler à son fiston sans combiné téléphonique. Il pouvait lui envoyer des photos, voire… se filmer avec une webcam ! Sa maman était ravie.

Quant à l’autre mamie, Val’ parie que si elle avait eu le temps, elle aurait mis les mains dans le web et contribué à  l’encyclopédie Wikipédia avec bonheur.

Geek5

Un ordinateur personnel !

Geek6

Et puis un jour, (Val’ avait déjà bien avancé dans ses études, et gratté à la main des milliards de feuilles de cours) Val’ a eu un ordinateur.Son ordinateur !

C’était un portable Sony, bleu pailleté. Hyper lourd, presque autant que ses livres de cours… Il n’était pas question de se brancher à internet à l’époque. L’ordinateur a servi de machine à écrire et de stockage pour les photos numérique.

PC vs Mac…

Longtemps pour Val’, tout ce qui touchait à l’informatique s’est résumé au bon vieux PC. Avec la touche « Démarrez » pour éteindre et les plantages. Un univers bizarre, incompréhensible, qu’un bon pote ingénieur a tenté de lui expliquer. Longtemps Val’ a trouvé ridicule cet engouement pour la marque à la pomme. « Trop cher! Et sectaire! »

Et puis… un jour, Val’ est passé de l’autre côté. Et claqué une bonne partie de sa paie de journaleux-débutant. Avec l’idée d’acheter un ordinateur, mais bien plus que ça. Un objet design, un truc branché. Un Macbook !

Cet achat a nécessité un petit cours d’introduction du bon pote pour allumer la bête. Puis le copain (déjà Mac-addict depuis longtemps) a dit :

Geek7

Il a dit aussi « commence par chercher le problème par toi même. Si vraiment ça marche pas, tu peux m’appeler. » Depuis Val’ a appris à se débrouiller. Et n’appelle pas le pote en question sauf quand elle plante tout, une fois par an !

Addict à la pomme…

Geek8Aujourd’hui Val’ en est à son 2e Macbook, au 3e iphone perso et elle tapote même un ipad quand elle a le temps.

Et comme depuis 10 ans internet ça va drôlement vite, elle passe son temps dessus, faut dire qu’il a toujours des trucs à faire…

Et maintenant ?

Maintenant, Val’ se sent drôlement mal quand elle a pas ses portables dans ses poches. Plus léger que l’Amstrad…

Geek9

2 commentaires

  1. Et dire que pendant des années, j’ai entendu Val nous dire « un Mac, jamais de la vie » ou alors appeler les dossiers de son pc des « valises »….
    Et maintenant elle est webmaster du site de son boulot, Mac addict à mort….
    Ah les choses changent et évoluent… Lol 😁

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s